Potentiel économique

Comme présenté précédemment, les sols de l’Angleterre sont très riches et fertiles, chaque type de sols contenant sa propre classe de végétation en raison des nombreux minéraux contenus dans ces terres et aussi, parce qu’une grande partie du pays se trouve au niveau de la mer. De cette façon, l’économie de l’Angleterre est demeurée majoritairement agricole jusqu’au 18e siècle en raison de la révolution industrielle. Malgré la baisse dans ce domaine, le potentiel économique reste toujours très grand notamment grâce aux comptés, qui sont demeurés des endroits qui dépendent de l’agriculture. L’environnement physique ainsi que les ressources naturelles du pays est donc favorables au développement agricole que les autres parties du Royaume-Uni. L’Angleterre à une plus grande portion de basses terres où les sols sont plus fertiles et où le climat est propice à la culture de certains produits. Le blé étant une récolte importante pour le pays est cultivé dans les endroits plus secs et ensoleillés. Le maïs, le seigle, l’avoine et le colza sont aussi récoltés. Par ailleurs, les sols d’argile sont utilisés pour culture de patates, de fruits et de légumes (6).

Advertisements

Hydrographie

Comme mentionné précédemment, l’Angleterre est l’un des trois pays qui forme l’île immense de la Grande-Bretagne et est aussi délimité par deux basins d’eaux importants. D’abord la mer d’Irlande qui se trouve à l’ouest du pays. Cette mer est reliée à l’océan atlantique par le Canal du Nord qui se retrouve entre l’Irlande du Nord et l’Écosse. La mer est environ 210km de long et 240km de large et connaît une superficie d’environ 100 000 km2. Elle atteint aussi une profondeur de 175 mètres au niveau de Mull of Galloway (8). Par ailleurs, il y a La Manche qui séparant la côte sud de l’Angleterre et la côte nord de la France et s’enfilant vers l’est jusqu’à sa jonction avec la mer du Nord au Pas-de-Calais en France. La Manche, avec une superficie d’environ 75 000km2, celle-ci est la plus petite des mers peu profondes qui recouvrent le plateau continental de l’Europe. Sa largeur va varier graduellement de 180 à un minimum de 34 kilomètres, tandis que sa profondeur moyenne diminue de 120 à 45 mètres (7). Au cours des années, La Manche suscite un grand intérêt scientifique au cours des années, surtout à l’égard du mouvement des marées. Plusieurs autres cours d’eau plus petits composent le réseau hydrographique de l’Angleterre, dont la Severn, le Wye, la Tamise et plusieurs autres.

450px-Major.rivers.of.England
Rivières importantes de l’Angleterre (https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_rivers_of_England)

Types de climats

Tel que les autres zones maritimes tempérées, le climat en Angleterre est tempéré chaud et humide (Cf), qui varie entre 2°C en janvier et 20°C en juillet en moyenne. Ce pays est aussi connu pour ses pluies fréquentes ce qui est surtout vrai au nord-ouest et au sud-ouest du territoire. Malgré cela, le nord-est et les régions centrales vont recevoir moins de 750mm annuellement en moyenne et vont fréquemment subir des sécheresses (3 et 6).

World_Koppen_Map
Classification de Köppen (https://fr.wikipedia.org/wiki/Classification_de_Köppen)

 

Relief

L’Angleterre constitue une part prépondérante du Royaume-Uni en occupant plus que la moitié de l’île de la Grande-Bretagne. Ce pays est délimité par l’Écosse au nord, par la mer d’Irlande, le Pays de Galles et l’océan atlantique à l’ouest, par La Manche au sud et par la mer du Nord à l’est.

130024-004-5F0375E4
Carte physique de l’Angleterre (https://www.britannica.com/place/England)

La topographie de l’Angleterre est plutôt basse en altitude, mais elle est rarement tout à fait aplatie, à l’exception de l’est du pays. De cette façon, plusieurs collines et montagnes parcourent l’ensemble du territoire. Les plus grosses chaînes de montagnes incluent les Cheviot Hills, qui longent la frontière de l’Écosse et l’Angleterre. Celles-ci s’étendent sur 50 kilomètres et s’élèvent jusqu’à 816 mètres (5). Ensuite, on retrouve les Pennines qui ne sont pas tout à fait une chaîne de montagnes, malgré la croyance populaire. Ces collines sont cassées en de nombreuses petites chaînes par les vallées. Les Pennines sont divisées en deux sections principales. Ainsi, la section nord est considérée comme généralement plus élevée qu’au sud, le plus haut point se trouvant à Cross Fell qui s’élève à 895 mètres (9). Le paysage de l’Angleterre est basé sur une structure géologique complexe et finement ouvragé. La roche sédimentaire la plus âgée se trouve à Cornwall et à Devon. De plus, nous pouvons retrouver la roche volcanique ancienne à la base des Cumbrian Mountains. Il serait aussi possible de trouver, dans certaines régions, des bandes de grès et de calcaire, la majorité de ceux-ci, étant des vestiges du passé et datent d’une période où une grande partie de l’Angleterre était submergée sous l’eau. De cette manière, sur seulement quelques kilomètres, il serait possible de rencontrer une succession de différents types de sols. Des forces géologiques ont ensuite levé cette roche au cours des années et a d’ailleurs formé les Pennines (6 et 20).

 

 

 

Create a free website or blog at WordPress.com.

Up ↑